Triathlon : Comment nager droit en eau libre?

Comment nager droit en eau libre?

En nageant régulièrement dans les bassins des piscines, les débutant sont parfois du mal à comprendre pourquoi ce serait plus difficile en eau libre. Qu’en est il?

Voici une réponse en vidéo :

 

La version texte (condensée) de la vidéo :

En effet nager en eau libre est un petit peu plus complexe qu’en bassin.

Le fait de nager en piscine est assez simple car il suffit (en crawl) de regarder au fond du bassin et de suivre les lignes tracées qui sont d’ailleurs bien pratiques.

Cependant lorsque que l’on se retrouve pour la première fois en eau libre, que ce soit en lac, en rivière ou encore en mer, il n’y a plus de ligne à suivre et parfois même l’eau est trouble et on ne voit rien du tout.

Peut on s’entraîner en piscine?

Oui il est possible de commencer à s’entraîner en piscine.

1° Les yeux fermés

Tout d’abord il faudra pratiquer un petit exercice où l’on devra nager les yeux fermés.

Le fait de nager la yeux fermés permet de se concentrer sur son ressenti, sur la poussée de ses bras et également sur son gainage.

Lorsque que l’on nage, on ne se rend pas forcément compte mais on pousse toujours un peu plus fort sur un côté par rapport à l’autre. En nageant les yeux fermés il faudra se concentrer davantage pour ressentir ceci.

De même quand on nage on corrige en permanence les manques de gainage du tronc. Avec les yeux fermés, il faudra se concentrer car on va rapidement dérivé d’un côté ou de l’autre car le corps va se « vriller ».

Lorsque l’on pratiquera cet exercice (yeux fermés), il faudra procéder de manière progressive. C’est à dire commencer par 2 ou 3 secondes puis on rallonge au fur et à mesure que l’on progresse.

Il faudra également éviter de faire cet exercice le jour ou la ligne d’eau est bondée de monde car rapidement on pourrait faire une rencontre douloureuse pour la tête.

2° Aller chercher un point de repère

Quand on sera en eau libre il faudra s’orienter avec un point de repère pour garder la bonne direction. Pour cela on peut commencer par acquérir le réflexe en piscine.

L’exercice consistera cette fois-ci à relever la tête tous les X mouvement de bras. Le nombre de mouvements dépendra de chacun, cela peut être 5, 8, 10, … Selon le feeling de chacun et son aptitude à garder le cap.

Cet exercice servira seulement à acquérir le réflexe pour y penser et ne pas être déstabiliser une fois dans le grand bain.

3° Astuce une fois en eau vive

Une fois arrivé dans le grand bain, que ce soit en lac en rivière ou encore en mer, il faudra se repérer avec un ou des points fixes. Généralement il y a des bouées pour ceci. Cependant elles sont parfois éloignées d’une part et parfois difficile à voir une fois dans l’eau s’il y a des vagues (principalement en mer).

C’est là qu’il faut penser à prendre des points remarquables fixes. Idéalement il faut les repérer avant le départ de la course. On prendra alors comme point de repère, un bâtiment important ou d’une couleur remarquable, un poteau électrique, un arbre qui sort du lot, tout ce qui peut être facilement identifiable pour ne pas chercher longtemps. L’opération se fera avec l’habitude assez vite au moment de la respiration, au lieu de sortir la tête sur le côté, on la lève par l’avant et on en profite pour contrôler la direction.

Avec ces petits exercices et cette astuce, vous éviterez de faire des mètres gratuitement et de perdre du temps inutilement 😉

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur j’aime et partagez le 😉

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article:sorienter nage eau libre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *