Test : Chaussures running Saucony Zealot pour le triathlon

Dans la série test matériel, aujourd’hui les chaussures de running Zealot de la marque Saucony.

Saucony-Zealot-dessus
Saucony Zealot vue extérieure

Ces chaussures sont destinées à la pratique sur route ou sur piste. Elles ont un drop assez faible (4mm) et donc cela les destine plutôt à une utilisation pour des sorties/courses rapides.

1° Finition extérieure 

La semelle est constituée de crampons assez compacts et rapprochés qui limitera leur usage dans les chemins surtout s’ils sont humides, cependant ce n’est pas leur prédestiné.

Saucony-Zealot-dessous-semelle
Saucony-Zealot-dessous-semelle

La tige est un assemblage de mesh à plusieurs densités qui ne forme qu’une seule pièce proche d’un chausson. Le système isofit de la marque assure un maintient homogène du serrage sur le coup de pied.

Saucony-Zealot-cote-intérieur
Saucony-Zealot-cote-intérieur

Le poids annoncé par la marque à 235 grammes a été vérifié, et effectivement, j’ai moi même relevé une valeur de 227grs (pour une pointure en 42,5), mieux que sur le papier!

Saucony-zealot-poids-verifié
Poids vérifié des Saucony Zealot

 

 

2° Finition intérieure

Saucony-zealot-languette
Intérieur Saucony Zealot

 

Comme on peut le voir sur la photo ci-desssus,et déjà évoqué un peu plus haut, la tige est formée d’un chausson d’un seul tenant.

On peut apercevoir quelques coutures mais celles-ci sont si bien intégrées qu’aucune ne sont ressenti une fois la chaussure enfilée.

La pression sur le pied est de fait, homogène et l’on a aucune sensations de différence d’épaisseur de matériaux ou de raccord. Ce principe est très confortable si vous portez des chaussettes mais cela l’est d’autant plus si vous courez pieds nu et donc apporte un net avantage pour une transition éclaire. Pour ceux qui seraient encore retissants à courir pieds nus, ceci pourrait les aider à changer d’avis.

Le textile utilisé est extrêmement bien ventilé et ceci était un réel plus lors des différents essais ces dernières semaines avec de très fortes températures.

3° Essai dynamique

Dès que les chaussures sont enfilées, la première sensation est cette incroyable légèreté.

Moi même habitué à courir avec des chaussures d’environ 265/270 grammes, la différence est bluffante. j’ai souvent entendu dire « il faut être un pro pour sentir une différence de 30 grammes » et bien je dirai maintenant que c’est faux. Je ne suis pas champion du monde d’athlétisme et pourtant l’écart est incroyable juste à l’arrêt.

En visuel, j’avais remarqué que la semelle était relativement « plate » par rapport à d’autres chaussures plus « courbées » et pourtant dès les premières foulées d’échauffement, cela déroule très naturellement.

Ajouté à cela cette sensation de légèreté qui se confirme rapidement comme à l’arrêt, on a un peu la sensation de courir pieds nus avec de l’amorti en supplément.

L’amorti est donc assez surprenant pour une chaussure qui n’a « que  » 4 mm de drop (écart entre l’avant du pied et le talon).

Ces running sont donc naturellement destinées à une course rapide mais se comportent pourtant très bien même en course « lente » durant l’échauffement. Il n’y a pas cette sensation de « taper dans les genoux ».

Pour vérifier leur comportement en course rapide, je les ai porté aussi sur un 10km rapide.

Le côté dynamique attendu est bien présent et l’on sens que son terrain de jeu se situe dans la vitesse. Le maintient latéral est très bon et pour cause j’ai eu l’occasion de courir pieds nus « mouillés » sur un aquathlon. En sortant de l’eau on mouille donc bien les chaussures ce qui généralement n’aide pas trop au bon maintient du pied dans la chaussure mais là, cela passe bien.

Conclusion:

Je cherche encore ce que je pourrai trouver de négatif sur ce modèle. Pour trouver la petite bête, je pense qu’elle manqueront un peu de polyvalence pour aller courir en chemin non carrossable et encore il faudrait essayer pour le vérifier.

Les Zealot sont donc ultra légères, et très bien ventilées. Prévu pour être rapides et dynamique, elles ne sont pas moins confortables et utilisables en entraînement plus cool.

Pour peu qu’elles tiennent bien dans le temps (difficile à juger avec seulement une centaine de km) et ce sera parfait.

Esthétiquement, on aime ou on déteste. Forcément avec les couleur flash on ne peux pas plaire à tout le monde, personnellement, j’aime bien mais ce ne sera probablement pas le cas de ceux qui recherche la sobriété.

Bref un très bon achat, surtout en cette période de solde…

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *