Maigrir et Performer en triathlon

Le rêve de beaucoup : perdre du poids et devenir plus performant en sport (quel que soit le sport pratiqué).

 

maigrir-et-etre-performant

Y a-t-il une solution pour devenir plus performant tout en perdant du poids ? Cette réponse est oui. En triathlon, il est même souvent vérifiable qu’en perdant du poids, on devient plus performant. Pourquoi ?

1° Pourquoi la perte de poids peut améliorer les performances ?

En natation un léger surpoids n’est pas dramatique car cela peut même avoir un avantage. La masse grasse aidant à la flottaison, cela permet d’avoir une meilleure horizontalité et donc d’aller plus vite. Cela dit, ne courez pas au Mc Do du coin pour vous gaver en vous disant je vais nager plus vite !

Lorsque vous allez prendre le vélo, le surpoids va commencer à devenir une contrainte surtout si le parcours est vallonné voir montagneux. Dès qu’il faudra s‘élever, les kg superflus vont jouer contre vous car la pesanteur agira contre vous. Pour en être convaincu, prenez un sac à dos, charger le de 5 ou 6kg et partez faire une côte à vélo. Puis refaites l’opération sans le sac… Imaginez donc ce que cela donnerait si vous perdiez 5 kg de masse grasse 🙂

Et enfin quand vous enchainerez sur la course à pied, les quelques kilo rebelles vont feront encore davantage souffrir.

En effet, la course à pied n’étant pas un sport « porté » le poids se fait immédiatement ressentir. Chaque fois que le pied rentre en contact avec le sol, cela génère un impact dans toutes les articulations. L’impact sera d’autant plus important que le poids sera élevé.

 

2° Comment maigrir ?

La prise de masse grasse est bien souvent dûe à une alimentation trop riche. L’alimentation peut être trop riche en graisse mais bien souvent trop riche en sucre.

Si le sucre absorbé n’est pas utilisé immédiatement, l’organisme le stock sous forme de glycogène. Cependant le stockage sous forme de glycogène est limité en quantité. Lorsque cette limite est atteinte, l’organisme le transforme alors en graisse.

Si l’on étudie les étiquettes des produits issues de l’industrie agroalimentaire, on s’aperçoit rapidement que le sucre est omniprésent.

Pour réduire les apports en sucre, il serait donc nécessaire de faire le tri dans les produits consommés et essayer de privilégier les produits frais et naturels.

Il ne fut pas bannir le sucre mais plutôt limiter la consommation et privilégier le sucre naturel (non raffiné) comme celui issue des fruits (fructose).

Autre piste alimentaire, les féculents. Ils sont nécessaires et très bons pour les sportifs et particulièrement pour les sports d’endurance tel que le triathlon mais il ne faut pas en abuser et les consommer correctement.

Dans le même principe que le sucre, il est préférable de les consommer en quantité limitée le soir (car sinon ils seront stockés comme pour le sucre) pour favoriser l’endormissement. Ils seront à consommer davantage lors du déjeuner pour être consommés durant la journée.

 

3° Rester performant

Que faut-il manger alors pour rester performant ?

Tout d’abord, pour rester performant il faudra manger, cela reste le carburant de l’organisme.

Pour la pratique du triathlon et du sport en général, l’apport en protéine sera très important pour la construction des fibres musculaires et la sensation d’assiettée.

En effet, entre les repas il est très souvent recommandé par les médecins du sport ou les nutritionnistes aux sportifs de prendre un encas à base de protéine. Cela permet de couper la faim sans manger en trop grande quantité et de contribuer au métabolisme.

Attention toutefois à ne pas faire que des exercices de force lors des entrainements car en association avec une alimentation riche en protéine cela amènera à de la prise de masse musculaire (technique bien connue des culturistes). Or dans le sport d’endurance, on ne cherche pas forcément à avoir des muscles trop volumineux et donc lourds. Pour rappel, le muscle pèse plus lourd que la graisse.

 

Conclusion

Pour maigrir et cependant rester (ou même devenir plus) performant, il faudra limiter le sucre en dehors des périodes d’efforts et préférer les sucres non raffinés, limiter les féculents le soir et favoriser leur prise le midi.

En parallèle, la prise de protéines lors de repas permettra de contribuer à un bon métabolisme ainsi que lors des encas pour couper rapidement la faim.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et partagez le 😉

N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article:quel régime alimentaire triathlon

3 réflexions sur « Maigrir et Performer en triathlon »

  1. Bonjour, que pensez-vous du régime soupe pour rester en bonne performance physique? Est-ce que c’est vraiment nocif de prendre que de la soupe t jus durant entrainement?
    Merci,
    Thomas.

    1. Nicolas PRELY dit :

      Bonjour, durant l’entraînement, je ne sais pas trop je n’ai jamais essayé.
      Quand au régime soupe, il faudrait alors varier les ingrédients car il faut varier l’alimentation pour qu’elle soit équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *