Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires qu’est-ce que c’est ? Des médicaments, du dopage ? Rien de tout ça.

Naturels ou artificiels?
Naturels ou artificiels?

Dans la vie de tous les jours, nous consommons différents nutriments pour notre alimentation.

Avec une prise de conscience qui se généralise, nous entendons bien souvent et de plus en plus souvent dire qu’il faut manger sain et équilibré.

1° Les raisons

Pour que le corps fonctionne nous avons besoins de différents apports (glucides, lipides, protéines, vitamines, hydrique).

Ces besoins sont dans des proportions différentes (voir un exemple sur échelle des aliments).

L'échelle des aliments avec leurs consommations idéale
L’échelle des aliments avec leurs consommations idéale

En effet, il ne faut pas apporter autant de glucides que d’eau par exemple.

Sur l’échelle ci-dessus, plus on monte sur celle-ci et moins les apports devront être important. C’est ce que nous appellerons une alimentation équilibrée.

Les campagnes de prévention parlent souvent de ne pas manger trop gras et trop sucré car on voit bien ici que cela correspond aux apports les plus petits nécessaires.

 

Ensuite pour le côté sain, il est préférable de regarder également la qualité de ce que nous mangeons pour éviter de se faire « intoxiquer » pour tous les apports « malsains » souvent lié aux produits industriels. En effet les produits industriels sont bien souvent riches en sucre pour créer une dépendance au produit et augmenter la consommation. Lisez les étiquettes et vous serez surpris de voir que l’on trouve du sucre dans certains produits qui ne sont pas censés être sucré « Glucides … dont sucres… »

 

2° Pourquoi des compléments ?

Maintenant, vous vous posez la question, « si je mange sain et équilibré pourquoi devrais-je avoir recours aux compléments alimentaires ».

Vous avez raison, c’est une bonne question.

En réalité, pour plusieurs raisons. D’une part la société moderne nous pousse à être toujours et de plus en plus sous pression, ce qui génère des niveaux de stress important, ce qui limite les temps de pause de repas et oblige à manger « en vitesse », nous laisse parfois peu d’heure de repos voir même de sommeil. Tous ces facteurs provoquent des carences.

D’autre part si vous pratiquer des sports comme le triathlon (vous ne lisez pas forcément cet article par hasard), vous cumuler un certain nombre d’heure d’activité physique et donc une dépense énergétique importante. Cela créé également certaines carences.

Pour compenser ces manques il faudrait manger certains aliments en quantité astronomique.

Un exemple : Si vous suivez l’un des conseils sur la détoxification d’un article précédent, vu buvez du thé. Ce qui est très bon et efficace pour l’élimination des toxines. En revanche cela a un petit effet « pervers », c’est que la consommation de thé en grande quantité, contribue à l’élimination du fer, qui lui est très important pour le fonctionnement de l’organisme.

 

Les compléments peuvent donc vous aider à compenser ces petites carences et maintenir votre métabolisme à son meilleur niveau.

 

3° Quels compléments ?

Je ne suggèrerai pas de prendre tout en n’importe quoi. Après discussion avec des médecins du sport et pharmaciens et ceci sur plusieurs années d’expérience, je n’en ai retenu que deux qui me semblent vraiment intéressant.

 

La spiruline

La première fois que l’on m’a parlé de ceci, j’ai pris peur. Son nom m’évoquait un médicament ou une drogue qui devait être considéré comme un dopant. Mais pas du tout.

En réalité la spiruline est une algue aux biens très nombreux.

La spiruline est l’aliment le plus riche au monde en protéine 60 à 70% du poids total. Mais pas seulement, elle est également riche en : fer, betacarotene (antioxydant), vitamine A, B, K,E, magnésium, zinc, calcium, phosphore et Omega 6 (acides gras essentiels).

Vous l’aurez compris c’est donc un complément alimentaire de très bonne qualité qui apporte beaucoup à l’organisme.

Elle apportera une meilleure récupération à l’effort et limitera l’épuisement à la longue, dû aux entraînements gros consommateurs d’énergie.

On la trouve sous différentes formes (poudre, paillettes, comprimés) mais surtout ce qui est important, c’est d’essayer de la prendre bio ou de culture saine. En effet, elle est très connue dans le monde du cyclisme et donc de plus en plus consommée et donc les industriels se sont mis sur le créneau. On en trouve donc aussi certaines avec des mélanges chimiques.

 

Le silicium organique

Lui est destiné bien souvent aux personnes âgées ayant des problèmes d’arthrose. Ses propriétés lui permettent d’améliorer la lubrification articulaire, renforce l’élasticité des parois vasculaires et est un puissant antioxydant.

Dans le cas des sports d’endurance comme le triathlon, il sera intéressant pour la lubrification articulaire. Particulièrement si vous pratiquer sur les longues distances, cela limite les douleurs articulaire (bien souvent dans les genoux ou cheville) qui sont soumis à de fortes sollicitations pendant des périodes prolongées.

On le trouve bien souvent en petit bidon de 250ml, 500ml ou 1l en solution buvable.

On le trouve en pharmacie sans ordonnance mais bien souvent, si vous ne ressemblez pas à un grabataire, on vous demandera « pourquoi ?» Vous n’aurez qu’à leur dire que vous faite du sport d’endurance et ils comprendront. On le trouve également sur internet mais soyez prudent avec la provenance.

 

Conclusion

Pour avoir un bon métabolisme, Il faut commencer par avoir une alimentation saine et équilibrée. Mais on voit également qu’avec le rythme de vie actuelle ajouté à la pratique d’un sport d’endurance tel que le triathlon peut nécessiter d’avoir recours à certains compléments alimentaires comme la spiruline ou le silicium organique qui contribueront à un maintien de la forme sans être des dopants car ceux-ci ne permettront pas de dépasser vos capacités mais de les maintenir en gardant du plaisir.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et partagez le 😉

N’hésitez pas à laisser un commentaire.

La version vidéo

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 réflexions sur « Les compléments alimentaires »

  1. Bonjour,

    Article très intéressant mais qu’elle est la bonne posologie pour ces 2 compléments alimentaires?
    Merci

    1. Nicolas PRELY dit :

      Bonjour Hervé,
      La posologie dépendra de ceux que tu utiliseras. Voici pour ceux que j’utilise:
      Spiruline en paillettes : 1 à 2 cuillères à café par jour en entretien régulier ou 3 cuillères à café bombées pour une cure sur une courte période (1 mois)
      Silicium organique : Un bouchon par jour en entretien régulier ou 2 bouchons par jour en cure de courte durée ( 1mois)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *