Le triathlon c’est quoi?

Vous en avez entendu parler mais comment cela se passe exactement?

Le départ de son premier triathlon, un moment inoubliable
Le départ de son premier triathlon, un moment inoubliable

Un triathlon c’est :


-Pas mal de stress (pour rien)
-De la natation en eau libre (lac, rivière, mer)
-Un peu de course à pied ( pour aller au parc à vélo)
-Une transition natation/vélo (un peu comme une séance d’essayage en quelque sorte, on se déshabille, on s’habille autrement…)
-Un peu de vélo (en général les paysages sont sympa)
-Un peu de course à pied (à côté de son vélo)
-Une deuxième transition, cette fois vélo/course à pied (encore une séance d’essayage)
-Un peu de course à pied (avec les chaussures prévues à cet effet cette fois)
-Un buffet avec tous les autres pour revivre ce super moment

Finalement ce n’est pas bien compliqué, on est d’accord?

Plus sérieusement, le triathlon est une discipline d’endurance qui demande forcément un minimum de préparation physique, de la technique et de la volonté.

On ne va pas se mentir, c’est plus éprouvant que de rester dans son canapé. Cependant, c’est aussi beaucoup plus épanouissant, de passer la ligne d’arrivée (quelque soit la distance effectuée) et de fait d’être en bonne forme.

Pour les néophytes, un triathlon se déroule de la sorte:

Un départ groupé en natation où l’on porte une combinaison Néoprène si la température de l’eau est inférieur à 24°. Puis en sortant de l’eau, on court jusqu’à l’aire de transition où nous attend notre vélo. A ce moment là on termine de se changer rapidement (on commence généralement de retirer la combinaison en courant) puis on commence à courir à côté du vélo jusqu’à la sortie de l’aire de transition et là on enfourche le vélo et c’est parti.

Un peu plus tard on revient à l’aire de transition (s’il n’y a qu’une aire pour les deux transitions) on court à nouveau à côté du vélo jusqu’à son emplacement marqué de son numéro de dossard. On enfile les chaussures de course à pied et on part pour la dernière discipline qui nous emmènera à la ligne d’arrivée.

Un triathlon se déroule toujours ainsi dans l’ordre natation / vélo / course à pied.

D’un point de vue sécurité, cela paraît évident, il serait dangereux de finir par exemple avec de la natation car en cas d’épuisement vous n’avez rien pour vous reposer alors qu’en course à pied vous pouvez marcher ou au pire vous assoir par terre (cas extrême).

Il convient de se connaître un peu pour ne pas partir comme un forcené et ensuite se retrouver dans l’incapacité de finir. Cela paraît évident mais bien souvent, avec l’adrénaline du départ, le monde qui vous entoure, le speaker qui fait monter l’ambiance, la musique rythmée qui l’accompagne, beaucoup partent en « sur-régime » et se retrouve en difficulté au bout de 300 à 400m dans l’eau. Heureusement il y a des accompagnateurs (de l’organisation) avec des canoës ou encore des petits bateaux pour secourir en cas de problème mais cela ne met pas en confiance pour continuer.

Ensuite, franchir la ligne d’arrivée vous procurera un sentiment incroyable de fierté, « vous l’avez fait« .

Pour l’annecdote, lors de mon premier triathlon, c’était un format S ou aussi appelé « sprint » avec les distances suivantes 750m/20km/5km, cela s’est déroulé exactement comme je vous l’ai décris, je suis parti trop vite par rapport à mon niveau et donc après 300 à 400m j’étais déjà « mort » et là je me suis dit « ca va être compliqué » puis j’ai repris mon rythme pour aller au bout. Cette je n’ai pas fait la performance du siècle mais je suis quand même sorti de l’eau entier :), j’ai ensuite enchaîné avec le vélo (discipline où j’étais le plus à l’aise.

J’en ai donc profité pour gagner un grand nombre de place (il me semble que c’était 60 ou 70) puis arriva la séance de course à pied où j’ai oublié de retirer mon casque de vélo… donc retour à l’emplacement pour le poser et on repart pour courir. Et là, grosse fatigue dans les jambes. Je suis donc parti tout doucement et j’ai réussi à finir à un rythme plus élevé que je ne l’avais jamais effectué auparavant et j’ai alors franchi la ligne d’arrivée HEUREUX!

Je vous assure, essayez, vous ne le regretterez pas.

Nicolas.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez vécu la même chose et racontez histoire de convaincre ceux qui hésitent encore 🙂

Vous pouvez aussi cliquer sur j’aime et le partager

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article:c\est quoi un triathlon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *