Le renforcement musculaire, pour quoi faire?

L’intérêt du renforcement musculaire

Les triathlètes ainsi que les pratiquants d’autres sports en extérieur comme le trail par exemple ne sont pas des adeptes du sport en salle.

Y a-t-il cependant un intérêt à travailler au chaud pour ces sports?

Voici les 3 raisons pour lesquelles, passer un petit peu de temps sur des machines pourrait pourtant en aider un certain nombre.

Musculation_exercice_abdominal

1° Pallier certaines faiblesses

Ce qui fait la richesse de l’être humain, c’est la diversité. Nous sommes tous différents et c’est ce qui rend ce monde si attrayant. En revanche nous ne sommes donc pas tous égaux sur tous les critères. En matière de sport nous aurons tous des prédispositions pour quelque chose et du coup des petites lacunes sur d’autres points.

Un exemple assez facilement perceptible, les personnes noires ont des prédispositions naturelles sur les groupes musculaires des jambes, cela fait d’eux naturellement de bons coureurs à pied (en vitesse) ou de bons cyclistes car ils sont capables de développer des puissances importantes.

A contrario ils seront désavantagés pour la natation car le muscle pesant lourd, leurs jambes auront tendance à les tirer vers le fond et auront plus de mal à rester à l’horizontale pour nager vite (augmentation de la résistance hydrodynamique).

Pour autant cela ne veut pas dire que les autres ne pourraient être performants en course à pied, il leur faudra juste travailler plus pour palier ces lacunes.

 

Autre exemple, en natation la masse grasse est différemment répartie entre les femmes et les hommes. Ne parlons pas de personnes en surpoids mais même chez les sportifs il existe toujours une masse grasse résiduelle qui est vitale. Celle-ci est plutôt située au niveau des hanches chez la femme et de la ceinture abdominale chez l’homme.

Cette différence génère une différence de centre de gravité dans l’eau et donnera un avantage sur l’horizontalité pour la femme. Pour une vitesse donnée, une femme devra fournir moins d’effort qu’un homme.

Musculation_exercice_jambes

 

2° Eviter les blessures

Premier exemple concrêt : il arrive parfois d’avoir des déséquilibres entre deux groupes musculaires qui travaillent conjointement. Ce déséquilibre peut avoir une origine « naturelle » due à la physiologie et ensuite il peut être accru par un entraînement non optimisé, voire inapproprié ce qui aggravera encore le cas.

J’ai pour ma part eu des douleurs dans le genou pour lesquelles il était difficile d’en trouver la cause. Après un certain nombre de rencontres avec des médecins, un angéiologue, des analyses de sang assez poussées, un médecin du sport a trouvé la cause racine.

En réalité la douleur venait de la rotule car il y avait un déséquilibre important entre les muscles des quadriceps et ceux des ischio-jambiers. Cet écart de puissance était amorti par la liaison entre les deux qui est la rotule. Sans le savoir plus je m’entraînais plus je creusais ce déséquilibre et plus je détériorais la rotule.

La solution a donc été de faire du renforcement musculaire au niveau des ischio-jambiers pour réduire et même supprimer cet écart.

 

Deuxième exemple : Les crampes, un vaste sujet. Il existe un grand nombre de causes qui génèrent l’apparition de crampes. Nous développerons sur ce sujet lors d’un article dédié. Une des causes est parfois le déséquilibre musculaire (encore lui).

En effet lors de sollicitation importante d’un groupe musculaire on pourra générer des crampes due à une surintensité d’effort. Mais parfois le corps étant bien bien, il compensera avec d’autres groupes plus performants pour « limiter la casse » et vous pourrez vous retrouver avec des crampes sur les muscles pourtant performants.

 

 

3° Gagner en performance

Gain par les bonnes sollicitations

Comme vu au premier chapitre, si tous vos groupes musculaires sont homogènes en terme de performance (il y aura toujours des petites asymétries mais non significatives), vos muscles seront donc sollicités dans leur plage d’utilisation normale et pourront fournir leur pleine puissance sans avoir à compenser ou à réguler. La puissance fournie sera donc optimum.

 

Gain par la bonne technique

De plus, le fait de solliciter les muscles dans de bonnes conditions, que ce soit en natation, en vélo ou encore en course à pied, permet comme nous l’avons vu de ne pas compenser. La technique peut alors être appliquée sans contournement et être totalement efficace. Que ce soit dans n’importe lequel des trois sports composant le triathlon, il réside des techniques qui permettent d’avoir le bon geste et donc d’être efficace dans sa « propulsion ». Si votre corps doit compenser, inconsciemment vous n’appliquerez pas la technique de manière optimale (même en la connaissant) et il y a aura une dégradation des performances.

 

Gain par l’économie

Pour finir, le triathlon étant un sport d’endurance, il faut s’avoir être performant tout en s’économisant. En utilisant les groupes musculaires sans compensation, cela permettra de les solliciter à un niveau juste nécessaire sans être « dans le rouge » et ainsi pouvoir les enchaîner et terminer la course. En cas de sollicitation anormale, il est évident que la dépense énergétique sera en excès et ne permettra pas de terminer ou de finir dans la douleur et la souffrance.

 

4° En résumé

Il est clair que tout l’entraînement d’un triathlète ne doit pas se dérouler dans une salle, d’autant plus que les adeptes du triathlon ont généralement besoin de pratiquer en extérieur. Un médecin du sport m’a fait rire récemment en me disant, « un triathlète, pour lui faire faire de la salle, je commence par le mettre sous antidépresseurs ». Il plaisantait mais je pense que c’est proche de la vérité.

Cela dit nous avons pu voir qu’il est pourtant nécessaire de travailler les éventuelles petites faiblesses qui permettent de ne pas se blesser, de ne pas avoir à compenser voire réguler ce qui permet, de fait, de gagner en performance.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et partagez le 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *