Le meilleur entraînement, le sommeil

Comme déjà vu dans d’autres articles et d’autres vidéos précédentes, pour progresser en triathlon (ou dans n’importe quel autre sport) il faut en plus de s’entrainer, savoir bien récupérer.

Pour bien récupérer, il faut aussi savoir bien dormir. En effet le sommeil tient une part importante dans la récupération d’énergie et de reconstruction de l’organisme.

Le sommeil, comment ça fonctionne ?

Entre le moment où l’on va se coucher le soir et le moment où l’on se réveille le matin, on ne dort pas d’une traite et de manière homogène.

1° D’un point de vue macroscopique, le sommeil se déroule en plusieurs cycles d’environ 1h30. La moyenne des gens a besoin d’environ 5 cycles de 1h30 pour pouvoir bien récupérer, cependant nous ne sommes pas tous égaux. Certains auront besoin de davantage de repos et leur besoin sera peut-être de 6 cycles et d’autres au contraire, n’auront besoin que de 4 cycles pour se sentir en forme au réveil.

A chacun de se connaître de de sentir quel est leur besoin pour ensuite essayer d’optimiser son temps de sommeil et donc sa récupération.

 

2° Ensuite d’un point de vue plus détaillé, un cycle de sommeil ne se déroule pas non plus de manière uniforme et homogène.

Chaque cycle est constitué de 3 phases distinctes.

La première, assez courte, d’une durée d’environ 10 à 20min (ce qui dépend encore une fois de chacun), est appelée la phase d’endormissement ou de somnolence.

C’est la période où l’activité cérébrale va descendre afin que l’organisme soit préparé au mieux pour débuter la seconde phase du sommeil.

 

La seconde phase du cycle, qui elle sera beaucoup plus longue, entre 60 et 75 min, que l’on appellera le sommeil profond. Cette période, elle, sera la période la plus réparatrice d’un point de vue énergétique et reconstruction de l’organisme. On parle parfois aussi de sommeil lent car dans cette phase l’activité cérébrale est vraiment réduite à son minimum. Idéalement, on ne devrait jamais couper cette période et dans le cas contraire, il sera vraiment difficile « d’émerger ».

 

Ensuite vient la troisième phase du cycle, le sommeil paradoxal. Une phase qui contribue moins à la reconstruction musculaire mais qui est toutefois également très importante car le cerveau en a besoin pour évacuer les tension ou pression qu’il peut accumuler au quotidien. Cette troisième phase du sommeil ne devrait pas non plus être coupée sous peine d’en connaître des effets secondaires.

C’est le cas des « traileur » qui courent des ultra trail comme l’UTMB ou d’autres du genre où ils sont privés partiellement ou totalement de sommeil. Ils ont d’une part une carence de récupération mais à force de dormi par toute petites périodes très courtes, ils n’ont jamais de sommeil paradoxal et c’est alors qu’ils ont des hallucinations, ses sensations de perdre la tête ou le sentiment de rêver en pleine conscience.

Comme autre exemple on retrouve ces problématiques chez les skippers qui partent pour de longues sorties en solitaire comme par exemple les marins du Vendée Globe qui dorment également par très courtes périodes et rencontre le même genre de problématique.

Vous l’aurez donc compris, pour se réveiller au mieux, la meilleure période sera donc le début d’un nouveau cycle pendant la période de somnolence, celle qui sera donc la plus propice à un réveil en douceur et surtout sans conséquence pour la suite.

 

Les meilleurs triathlètes sont aussi ceux qui savent récupérer au mieux et maitrise leur sommeil à la perfection.

 

Attention aussi aux fausses idées comme par exemple le fait de pouvoir s’entrainer à dormir moins. Ceci est absolument faux, cela ne fera qu’engendrer une carence en sommeil et donc en repos. Cela ne fera que mener à l’épuisement.

Autre idée reçue, le fait de croire que l’on peut dormir le double le lendemain d’une nuit blanche pour récupérer le retard de sommeil. Ceci est aussi une erreur car l’organisme aura besoin de plusieurs jours pour récupérer d’une nuit blanche.

si vous avez aimé cet article, cliquez sur j’aime et partagez le 😉

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *