J’ai testé pour vous : chaussures de running Brooks Ghost 7

Aujourd’hui, le test des chaussures de running Brooks Ghost 7.

Brooks-ghost-1

Chaussures vendues pour un usage route/chemin.

Ces chaussures ont été testées sur environ 400kms, sur les surfaces prévues pour son usage, à savoir, des chemins et de l’asphalte.

  • Les premières impressions qui m’ont frappées étaient :

1° L’amorti très confortable au niveau du talon et un peu plus dynamique sur l’avant pied
En effet habitué à des Saucony Ride dont j’étais très satisfait, l’amorti au niveau du talon était assez surprenant alors que sur l’avant pied, on a une sensation un peu plus raide mais plus dynamique proche de la sensation de mes Saucony habituelles.

2° L’incroyable adhérence de la semelle

Toujours sur un terrain de comparaison, je trouvais mes Saucony Ride très bien sur l’asphalte mais moins performantes sur des chemins et particulièrement les jours humides où c’était même très glissant.

Une accroche surprenante

Ici, ce fût surprenant, à tel point que je trouvais cela même pénalisant sur l’asphalte. J’avais la sensation que la chaussure « collait » au sol en footing souple. Si on augmente l’allure, c’est alors moins marquant.
Cela va sans dire que ce fût clairement un plaisir de courir sur des chemins (terre et pierre) car l’adhérence était tout simplement géniale. Sur sol sec, je ne met plus les chaussures de trail car celles-ci accrochent particulièrement bien et résistent correctement à l’usure.

Sur des chemins humides il reste préférable de mettre des vrais chaussures de trail si il y a du dénivelé mais les Brooks restent très performante comparé aux Saucony Ride qui étaient alors inutilisables.

Brooks-ghost-2


 

  • Autres aspects positifs

-Un aspect sécurité, j’ai trouvé très bien les petits réflecteurs placés sur l’avant et le gros réflecteur situé à l’arrière de la chaussure. Pour les sorties en fin de journée où l’on se fait surprendre par la tombé de la nuit cela permet d’avoir au moins une petite visibilité.

Pour une sortie nocturne, cela viendra s’ajouter aux différents accessoires que l’on peut avoir prévus et cela aide aussi les automobilistes à comprendre que c’est un coureur à pied qui bouge à faible vitesse (par rapport à la voiture).

-Coté poids, je les ai pesées à 285g pour la pointure en 42,5, soit un tout petit peu plus lourde que la concurrente chez Saucony mais à l’usage on ne le sens pas.

-Le chaussant de la Brooks est un poil plus serré au niveau de l’avant pied. En ce qui me concerne c’était un plus car j’ai un pied plutôt fin et j’ai trouvé un meilleur maintient latéral en virage que sur mes Saucony Ride.

-La finition, tout l’extérieur, que ce soit la tige en mèche très respirant et agréable, les protections avants bien collées et à l’apparence robuste, la semelle qui n’a pas bougé en 400kms, donne une très bonne impression et reste conforme à l’image de la marque.

  • Points négatifs

Des petits détails moins bien au niveau de la languette qui, elle, a une finition moins qualitative et à deux petits défauts pour le triathlon.
-Les bords de la languette ne sont pas cousus aux extrémités et laisse un peu de tissu libre. Cela n’est pas très confortable car cet excédant de tissu se place un peu comme il veut et peut générer un petit bourrelet qui « tale » quand on court pieds nus dans les chaussures.
Pour un usage classique avec des chaussettes cela ne pose aucun problème mais pieds nus il faut s’y habituer et cela reste moins bien qu’une languette bien soignée.

Brooks-ghost-4

-Autre petit point négatif pour le triathlon, cette languette est assez courte et pour enfiler les chaussures rapidement en transition, il faut bien l’attraper et la tirer vers soi pour pas qu’elle ne parte au fond de la chaussure quand on rentre le pied à toute vitesse.

C’est une habitude à prendre mais une languette légèrement plus longue serait parfaite.


 

  • En conclusion

Ces chaussures sont donc très polyvalentes est je les recommande pour les triathlons dont la course à pied  se déroule sur différentes surfaces et avoir un super compromis, n’hésitez pas, elles sont parfaites.

Elles sont très bien donc pour faire de la course à pied hors triathlon, car les seuls 2 petits défauts constatés sont vraiment orientés triathlon.

Elles peuvent être utilisées en entraînement comme en compétition avec leur drop de 8mm, sur des distances variées. Personnellement, je les ai utilisé pour des 5kms rapides jusqu’au semi marathon.

Le confort de l’amorti permet de faire de la distance sans aucun problème.

Elle conviendront aussi bien pour des coureurs débutants qui attaque plutôt avec le talon (bon amorti arrière) comme aux coureurs confirmés avec son dynamisme sur l’avant pied.

Pour coureurs à foulé universelle.

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *