Comment choisir ses roues de vélo pour le triathlon

 

En cyclisme ou en triathlon, on aperçoit des roues de tous les styles mais à servent elles donc ?

Il existe un choix multiple de roue, et comment savoir ce qu’il faut choisir ?

Bien choisir ses roues dépend de plusieurs critères
Bien choisir ses roues dépend de plusieurs critères

 

Voici les critères qui peuvent être utiles pour faire son choix.

Nota : Cet article est illustré avec des roues de la marque Mavic mais il n’existe aucun partenariat avec cette marque et il existe d’autres marques aussi performantes et équivalentes. Mavic ayant une gamme très large, cela permet d’illustrer les propos mais il n’y a aucun sponsoring ou incitation à choisir cette marque plutôt qu’une autre.

 

1° Choisir ses roues en fonction de sa pratique

Pour commencer les différents types de roues que l’on trouve sur les vélos ont en réalité des applications qui peuvent être parfois bien différentes.

 

Profils bas

Commençons par les roues les plus « classique que l’on retrouve en première monte sur un vélo de route. Elles ont généralement un profil assez bas (20 -22mm de hauteur) pour un poids contenu (1800-1900gr). Ces roues sont souvent très polyvalentes et permettent de tout faire sans être hyper performantes dans un domaine en particulier.

Mavic-aksium

Ensuite on retrouve des roues toujours avec des profils bas mais plus légères (1250gr environ) et souvent plus rigides. Elles seront dédiées à la performance en route vallonnées car par leur faible poids elles auront peu d’inertie et facile à relancer en montagne et facile à mettre en rotation à faible vitesse. De par leur raideur augmentée, elles permettront à des cyclistes puissants de pousser fort en danseuse pour accélérer en côte.

Mavic-r-sys-slr

Toujours dans la catégorie des profils bas, on trouvera cette fois des roues en carbone qui seront encore un peu plus légères (moins de 1200gr) et un peu plus rigide encore pour les cyclistes très exigent (et fortunés). On gagnera un petit peu en performance. Ces roues sont utilisées par les professionnels ou les amateurs souhaitant se faire plaisir avec du matériel d’excellence.

 

Profil aérodynamique route

Dans cette catégorie, il existe un choix pléthorique de hauteurs de profil de 30 à 60mm.

On retrouve dans les entrées de gamme des profils de 30mm avec un cercle aluminium et une enveloppe profilée en carbone rapportée pour améliorer la pénétration dans l’air et ainsi réduire la trainée aérodynamique.

 

mavic-cosmic-elite

Ce profil de jante peut monter jusqu’à 60mm environ (en fonction des marques et des performances recherchées.

Les jantes avec un cerclage aluminium ont l’avantage d’utiliser des patins de frein « classique » et bien souvent d’avoir une puissance de freinage supérieur aux cercles tout carbone. Dorénavant il existe également des roues avec freins à disque, elles ont l’inconvénient d’être plus lourde (poids du disque en sus) mais l’avantage d’avoir une puissance de freinage supérieur.

 

Les profils de jantes plus hauts auront souvent une masse un peu supérieure donc seront moins avantageux pour attaquer les routes à fort dénivelé mais auront l’avantage d’avoir plus d’inertie et donc d’entretenir le mouvement sur le plat. Une fois lancé cela permet d’atteindre une vitesse plus élevée et de la maintenir plus facilement. Elles ont aussi bien souvent une particularité ; un sifflement bien particulier à haute vitesse qui est assez enivrant J et addictif.

mavic-ksyrium-pro-carbon-sl

Certaines roues ont la particularité d’être à la fois profilées et malgré tout très légères (1250gr). Elles sont de fait, aussi très onéreuses mais permettent d’être à la fois très aérodynamiques pour rouler vite sur le plat tout en restant performantes en côte avec une inertie assez faible.

Cosmic ultimate légère et aérodynamique
Cosmic ultimate légère et aérodynamique

 

Profil Aéro Contre la montre / Triathlon

Pour finir pour le triathlon ou même les contre la montre sur route, il existe des roues très particulière avec des profils très haut (environ 80mm) voir même des roues lenticulaires (roues pleines).

Ces roues permettent d’avoir d’une part très peu de turbulences aérodynamiques et donc une excellente pénétration dans l’air et d’autre part une masse volontairement plus élevée afin d’avoir une inertie plus forte et de rouler très vite très longtemps.

Cependant, elles ont aussi quelques inconvénients.

En effet il faut avoir les jambes qui permettent de les lancer et de les maintenir à grande vitesse.

Cosmic CXR 80 dessinée pour le contre la montre ou le triathlon
Cosmic CXR 80 dessinée pour le contre la montre ou le triathlon
Comete, roue lenticulaire destinée à la vitesse pure
Comete, roue lenticulaire destinée à la vitesse pure

Elles deviendront également très gênantes lors de vents de travers voir même dangereuses. En cas de fortes rafales, le vélo devient incontrôlable.

Pour finir avec leur forte inertie, elles deviennent très difficiles à entrainer en côte. De fait elles ne sont utilisées que dans des circonstances bien particulières (profil de route plutôt plat et jour où le vent est inexistant ou presque). Les roues lenticulaires sont souvent utilisées sur piste par les puissants « pistards ».

 

2° Choisir en fonction de son poids/puissance

Lorsque l’on choisit ses roues, il faut également penser à la rigidité de l’ensemble. Certains sont obsédés par le poids mais un triathlète (ou cycliste) puissant de 75 ou 80 kg aura tendance à déformer les roues lorsqu’il se mettra en danseuse en côte ou lors d’une accélération musclée.

CXR 60 avec 16 rayons
CXR 60 avec 16 rayons

 

Cosmic pro carbon avec 24 rayons
Cosmic pro carbon avec 24 rayons

Pour cela, il faudra éviter de prendre des roues avec peu de rayons. Certaines roues n’ont que 16 rayons par exemple. Le gain de poids sera ridicule alors que la perte en rigidité sera importante. Ce type de roue est plutôt destinée à des athlètes légers. Un triathlète (ou cycliste) puissant (ou lourd) devra prendre plutôt des roues 20 voir 24 rayons (ou encore des rayons carbone).

 

3° Choisir en fonction de sa praticité

Il existe également deux familles de roue ; les jantes à pneu et les jantes à boyaux. Cela dépend souvent des affinités mais généralement les cyclistes utilisent beaucoup les boyaux pour leur confort alors que les triathlètes préfèrent les pneus.

Ceci est essentiellement dû au fait qu’en cyclisme on peut avoir une assistance et changer de roue en cas de crevaison alors qu’en triathlon, il faut se débrouiller seul (l’assistance extérieur étant interdite). En effet le changement de chambre à air est très simple et rapide sur un pneu alors que sur un boyau cela devient plus complexe et plus long (dû au collage du boyau sur la jante).

 

4° Choisir en fonction de son budget

Pour finir, il est bien évident que dans les roues il existe une fourchette très large allant de 200€ à 4500€ (environ). La moyenne des roues performantes et polyvalentes se trouve aux alentours de 1500 à 2000€.

La différence entre des roues à 200€ et 2000€ est assez importante en termes de performance. Entre 2000 et 4000, il faudra commencer à être affûter pour ressentir la différence.

En revanche il est préférable de mettre de l’argent dans une bonne paire de roue en ayant un vélo avec un groupe (ensemble freins/ transmission) moins haut de gamme plutôt que l’inverse. Le gain en performance sera bien plus élevé sur les roues que 100gr de gagner sur les freins ou le pédalier (si on les gagne).

 

Conclusion

Pour choisir ses roues de vélo, il faudra prendre en compte plusieurs critères tels que sa pratique où l’on privilégiera des roues plutôt basses et légères pour la montagne ou contraire plutôt hautes avec un peu plus d’inertie pour rouler sur le plat. D’autres critères comme le poids du coureur et sa puissance sont importants pour savoir si le nombre de rayons est suffisant ou encore son aspect pratique entre la facilité d’un pneu ou le confort d’un boyau. Et enfin un des critères les plus important son budget car la fourchette de prix est très importante.

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur « j’aime » et partagez le 😉

N’hésitez pas à laisser un commentaire.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *