Comment choisir le matériel? Episode 1: la natation

Comment choisir le matériel et sur quels critères j’ai choisi le mien?

choix-du-matériel-de-natation
On m’a posé cette question suite à ma demande « quels sujets vous intéressent? »
Je vais tenter d’y répondre au mieux, cependant le triathlon demandant pas mal de matériel (non rédhibitoire pour démarrer), cela fera l’objet de plusieurs articles. Il y aura donc un article par thème, à savoir la natation, le vélo,  la course à pieds et le triathlon.
Commençons par la natation

En natation malgré que les épreuves de triathlon se déroule à 99,9% du temps en eaux libres, il y aura les entraînements en piscine (inévitables) pour des raisons pratiques (conditions météo, exercices d’intervalles, exercices techniques, aspect sécuritaire…) et les entraînement en eaux libres qui sont souvent moins pratiqués mais pourtant utiles et ludiques.

Le matériel pour la piscine

Le maillot de bain
Pour commencer, il vous faudra au minimum un maillot de bain. Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes penser en l’achetant à vérifier qu’il résistera au chlore.
Généralement ils sont prévus pour résister mais il y en a qui sont moins résistant car seulement destinés à une utilisation « plage ».
Vous vous apercevrez vite que les séances répétées en piscine vont vite dégrader le maillot s’il n’est pas de bonne qualité (tissu qui décolore, élastique et textile qui se détendent).
Je ne suis pas une femme mais je me doute que le maillot une pièce sera plus adapté à la pratique de la natation (rassurez vous en piscine couverte le maillot ne laissera pas de trace de bronzage ;).
Maillot de bain femme TYR
Source www.TYR.com
Pour les hommes, vous avez le choix entre le traditionnel slip de bain ou le caleçon (type boxer).
Source www.speedo.fr
Source www.speedo.fr
La mode est plus au caleçon (dans les bassins publiques)mais les purs nageurs sont plutôt slip de bain. Pour ma part j’ai une préférence pour le slip de bain dans lequel on se sent plus à l’aise pour nager.
Vous serez d’autant plus serré dans un caleçon si vous avez quelques kilo superflus.
source www.speedo.fr
source www.speedo.fr
Il existe même des caleçons « spécial entraînement triathlon » qui ont l’aspect d’un cuissard de vélo mais ils sont équipés de matériaux favorisants la flottaison. Ces modèles sont assez chers (autour de 120€), ils permettent à mon sens de se rassurer un peu quand on est débutant ou nageur moyen mais quelque part, je ne suis pas sûr que cela vous aidera vraiment dans la progression pour avoir une bonne horizontalité. En effet vous n’aurez pas besoin de faire beaucoup d’effort puisque le caleçon le fera pour vous.
 Les lunettes
Il vous faudra également des lunettes (qui vous serviront aussi bien en piscine qu’en eaux libres).
Vous pouvez également en avoir plusieurs paires; un modèle avec des verres clairs pour la piscine et un modèle avec des verres teintés pour la natation en extérieur les jours de beau temps. C’est assez gênant d’avoir le soleil dans les yeux au moment de la respiration qui vous permet souvent d’observer autour de vous au passage (les concurrents lors de la course ou votre direction par rapport à des repères).
Pour choisir vos lunettes, il faudra qu’elles soient agréables sur le visage pour les supporter longtemps et doivent tenir seules (sans l’élastique) simplement avec l’effet ventouse des caoutchoucs pour vous garantir l’étanchéité et vous préserver des entrées d’eau.
S’il elle ne tiennent pas seules, c’est simplement que leur forme n’est pas adaptée à votre visage.
Il existe un grand nombre de fabricants et de formes différentes.
Source www.tyr.com
Source www.tyr.com
On voit de plus en plus de lunette type « masque », certains les préfères pour limiter les marques sur le visage pour retourner au travail après la pause de midi mais pour en avoir essayer plusieurs modèles je n’ai jamais vraiment trouvé un modèle qui tienne bien et qui soit étanche. Ils sont souvent « à cheval » sur le bonnet.
source www.tyr.com
source www.tyr.com
J’ai trouvé également que les masques avaient plus tendance à être propices à la buée (très désagréable car obligé de s’arrêter très souvent pour la retirer).
Le bonnet
Dans la plupart des piscines, il vous faudra un bonnet pour des raisons d’hygiène (très désagréable de se retrouver avec des cheveux dans la bouche). Pour les filles, (ou les hommes aux cheveux longs) cela vous permettra aussi de limiter le temps de séchage après l’entrainement à condition de choisir un modèle en silicone ou en latex (qui ne laisse pas passer l’eau).
Cela vous permettra en même temps, si vous êtes joueur, de mettre une petite touche d’humour ou de couleur avec les différents motifs disponibles.
Source www.france-natation.fr
Source www.france-natation.fr

Accessoire optionnel (important pour certains)

Certains parmi vous peuvent rencontrer parfois des problèmes de rhinites.
De manière moins scientifique, après chaque séance  de natation (soit immédiatement après la séance soit dans les deux heures qui suivent), vous avez le nez bouché, du rhume, des éternuements à répétition, cela vous tient pendant quelques heures jusque parfois 2 à 3 jours. C’est que vous faite une allergie au chlore. Dans certaines piscines les doses sont assez importantes et vous serez davantage soumis à ces pathologies. Pour éviter ceci, il vous faudra porter un pince-nez. Il en existe plusieurs modèles de différentes tailles et formes. Les prix vont de 3 à 8 euros.
Source www.tyr.com
Source www.tyr.com
On peut parfois avoir la peau grasse et dans ce cas le pince-nez aura tendance à glisser et même tomber. S’il est d’une couleur voyante vous avez une petite chance de le retrouver au fond du bassin mais pour une couleur claire, ce sera perdu.

Les accessoires techniques de piscine

Maintenant que nous avons vu le minimum « vital », il vous faudra également des accessoires techniques pour différents types d’exercices ciblés.
Les plaquettes
plaquette-natation
Les plaquettes existent également sous différentes formes et différentes tailles. Si vous débuter commencez par des plaquettes de tailles « raisonnables », il n’est pas utile de démarrer avec la taille maxi qui vous fera très mal aux bras et aux épaules et vous ne prendrez pas de plaisir.
Dans certaines piscines, l’utilisation de plaquettes est interdite en dehors des heures réservées aux clubs. Ceci car, en horaire publique, il y a souvent des gros écarts de niveau entre les nageurs et si vous rattraper rapidement quelqu’un que vous n’avez pas vu, vous allez le percuter avec vos plaquettes et vous lui ferez mal.
Dans ce cas vous pouvez avoir recours aux gants palmés.
Source Arena
Source Arena
Ils ressemblent un peu à des gants de vélo avec des pièces de tissu entre les doigts et cela permet de démarrer avec le même type d’effort que les plaquettes mais avec moins de sollicitations musculaire. Les gants ne vous seront pas interdits car vous ne blesserez personne en cas de rencontre fortuite avec un autre nageur.
Quand vous avez déjà atteint un bon niveau de natation, vous pourrez avoir plusieurs paires de plaquettes, de tailles différentes pour alternées les niveaux d’efforts.
De mon côté, j’avais initialement des belles plaquettes profilées que je me suis fait dérober au bord du bassin… J’ai donc maintenant des modèles plus basiques d’une couleur horrible mais qui, visiblement, suscite moins la convoitise.
Un conseil : écrivez votre nom en gros dessus avec un marqueur indélébile ainsi que tous les autres accessoires d’ailleurs (pull buoy, palmes, planche).
Le Pull Buoy
le pull buoy est un accessoire qui vous servira assez souvent. Il se place entre les jambes, souvent au niveau des cuisses mais avec l’entraînement vous pourrez descendre de plus en plus bas (en direction des chevilles) pour travailler davantage le gainage.
Source Décathlon
Source Décathlon
Il en existe des modèles très simples (et bon marché) mais aussi d’autres plus évolués qui pourront servir aussi de planche quand vous travaillerez les jambes. Un grand nombre de fabricants proposent cet accessoire que l’on trouvera même en grande surface du sport.
La planche
La planche que vous avez probablement déjà tous vu à la piscine. Cet accessoire servira en binôme avec les palmes à travailler les jambes.
Ce n’est qu’une planche en mousse qui vous servira à la flottaison pour poser vos mains devant vous. Comme le pull buoy, on en trouve presque partout en magasin de sport spécialisé ou grande surface de sport (pas forcément moins cher d’ailleurs).
planche-de-natation
Les palmes
Très bon accessoire pour travailler les jambes. Il faudra cependant prendre un modèle prévu pour la natation en piscine.
En effet, sauf si vous avez déjà des palmes de plongé à la maison (qui sont généralement assez grandes), trouvez plutôt des petites palmes de natation, le but n’étant pas d’aller trois fois plus vite que tout le monde dans le bassin, mais à faire travailler davantage les groupes musculaires des jambes. 🙂
Ne pratiquez pas les palmes dans l’espoir de maigrir comme on en voit souvent. Cela aura tendance à vous muscler les jambes et les fesses plutôt que de vous faire maigrir.
Cet accessoire reste assez facile à trouver également.
palmes-finis
 Nul besoin de prendre un modèle ultra développé avec des ailerons et des surfaces gigantesques, les petites vous feront déjà bien travailler si vous les utilisez correctement.
L’élastique
Il est assez rare de voir des nageurs utiliser un élastique car c’est d’une part assez peu connu et d’autre part cela rend l’exercice du pull boy plus difficile.
Il s’utilise en binôme avec le pull buoy. Vous le placez autour des pieds pour vous immobiliser totalement les pieds car on a toujours tendance à battre légèrement les pieds pour s’équilibrer. Avec ceci il faudra être bien gainé pour rester en ligne. Cela durci l’exercice.
elastique-de-pieds-finis
On en trouve moins facilement en magasin mais assez facilement sur internet.
Parfois quand vous achetez des palmes de natation, un élastique est fourni avec pour les maintenir ensembles, celui-ci fait très bien l’affaire si vous souhaitez essayer. Le mien était fourni avec les palmes est convient très bien. L’élastique n’est peut être pas d’aussi bonne qualité et commence à s’étendre mais pour démarrer c’est très bien.
Le tuba frontal
 Le tuba frontal vous servira parfois pour travailler sur des exercices techniques comme les prises d’appuis en se concentrant uniquement sur vos mouvements et sans besoin de penser à synchroniser parfaitement votre respiration. Le fait d’être au centre, vous évitera d’avaler de l’eau lors des oscillations latérales. On en trouve aussi chez différent fabricants spécialisés et même chez Décathlon. Cela vous coutera une trentaine d’euro.
Source Arena
Source Arena

Je pense qu’il faut plutôt investir dans ce type d’accessoire en vue d’un perfectionnement, et de fait il n’est à mon sens vraiment pas indispensable pour démarrer.

Le tempo trainer
Un accessoire qui lui aussi est vraiment dédié au perfectionnement, le tempo trainer.
Je ne connais que la marque FINIS qui le fabrique, il est possible que d’autres existent.
finis-tempo-trainer-waterproof
C’est un petit boitier électronique que vous glisserez sous votre bonnet (le boitier est étanche). Vous devrez le régler auparavant pour définir une vitesse de natation est celui-ci émettra des bips (que vous seul entendrez) et vous permettra de vous caler sur un rythme de nage.
Pour ma part, je ne possède pas cet accessoire qui ne me semble pas indispensable. Peut être que je changerai d’avis un jour.

 La natation en eaux libres

 La combinaison
Pour la natation en eau libre, il vous faudra, sauf en pleine saison estivale, une combinaison de natation.
Il ne faut pas confondre la combinaison de natation et la combinaison appelé « trifonction ».
La combinaison de natation est en néoprène et ne sert qu’à la natation. Elle sera porté par dessus la trifonction.
Il en existe un grand nombre de fabricant et sont disponibles dans toutes les bonnes boutiques spécialisées. On trouve cela souvent dans les magasins de running ou certains magasins de vélo qui font aussi des produits dérivés et comme notamment les articles de triathlon.
Il faudra absolument l’essayer avant de l’acheter car suivant les marques, les tailles et les coupes seront assez différentes.
combinaison-triathlon-natation
Si vous débuter, privilégiez plutôt un modèle entrée de gamme ou milieu de gamme car les panneaux qui la constituent seront un peu plus épais et vous donneront un peu plus de confort thermique ainsi qu’une meilleur flottabilité.
En revanche si vous avez déjà un bon niveau en natation, vous pouvez vous orienter plutôt vers le milieu ou haut de gamme. Ces mêmes panneaux seront fabriqués dans des épaisseurs un peu plus faibles et vous apporterons un peu plus d’aisance dans les mouvements pour nager plus vite. Il y aura aussi (sur les hauts de gammes) des revêtement plus « glissants » sur le néoprène qui vous feront encore gagner un peu de vitesse.
Ces combinaisons sont à manipuler avec soin car le néoprène est très souple pour facilité les mouvements mais sont également plus fragiles qu’une combinaison de plongé ou de surf.
De mon côté, mon choix a été fait par le confort de la coupe et un niveau de flottaison moyen. Je possède un modèle de milieu de gamme qui convient très bien.

Les accessoires Eaux Libres

La bouée de natation
Une bouée??? Pour quoi faire?
La natation en eaux libres est très ludique mais peu aussi devenir assez dangereuse. Vous ne pouvez pas toujours nager en étant accompagné et même en étant accompagné il est toujours mieux d’avoir une solution de dépannage en cas de souci.
Anecdote:
Pour le coup il m’est arrivé de nager avec un collègue en lac et mon collègue a eu un début de malaise. Bien évidement, nous étions au milieu du lac…
Nous étions bien content (tous les deux) d’avoir ma bouée à disposition pour le maintenir sans effort à la surface.
Il existe aujourd’hui des bouées spécifique pour la natation en eaux libres. elles sont équipées d’une salle que vous fixez autour de la taille et qui traine derrière vous pour ne pas vous gêner.
Cela permet de vous signaler pour la nage dans des lieux ou des bateaux circulent et de vous accrocher en cas de souci (crampes ou autres).
Ces modèles ne sont pas forcément faciles à trouver en magasin, on en trouve un peu sur internet mais souvent les frais de port sont aussi élevés que le prix de la bouée.
Bouée spécifique pour la natation en eaux libres
Bouée spécifique pour la natation en eaux libres

 

Pour ma part, j’ai une bouée de plongeur. J’ai ceci pour deux raisons:

-Elle ne m’a pas couté très cher
-Elle était facile à trouver dans un magasin de plongée en bord de mer.

Bouée de plongée qui peut faire l'affaire
Bouée de plongée qui peut convenir également
J’étais en vacance au bord de la mer et je souhaitai aller nager un peu et le temps était plutôt propice à cette saine distraction. Cependant j’ai remarqué qu’un grand nombre de bateau venaient proche du bord et je voyais le risque de ne pas être vu.
La cagoule thermique
Pour terminé avec la natation, il existe encre un accessoire qui pourra vous être utile si vous êtes motivé pour aller nager en dehors de la saison estivale.
En effet si vous avez déjà essayé de nager dans de l’eau fraiche de 10 à 15°C, vous vous êtes rendu rapidement compte que l’on a l’impression d’avoir la tête dans un étau et on fait rapidement demi tour pour abandonner.
Cet situation douloureuse peut être évitée en portant une cagoule néoprène (comme la combinaison). Elle vous préservera du froid. Certaines sont même fabriquée avec des panneaux fluorescents et qui permet d’être mieux vu dans l’eau.
Un modèle classique de chez Aquaman
Un modèle classique de chez Aquaman
Une version fluo de chez Orca
Une version fluo de chez Orca
Pour ma part je possède la version fluo, car elle permet d’être bien vu soit quand je vais en mer en fin de saison soit quand je nage en lac et que ma femme surveille du bord et que, comme l’eau est froide, il n’y a personne d’autre sur la rive.
Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à cliquer sur j’aime et le partager.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *